​A propos

Lauréat du concours Patri­moine pour tous de l’Of­fice fédé­ral de la culture, Malley en quar­tiers propose de faire connaître, grâce à une expo­si­tion-parcours à ciel ouvert, un site inter­net, une publi­ca­tion et un programme d’évé­ne­ments, l’his­toire récente, et plutôt mécon­nue, des anciens abat­toirs muni­ci­paux de Lausanne-Malley, fermés en 2002 et démo­lis en 2015. La média­tion cultu­relle du projet, promue par l’as­so­cia­tion Archi­tec­ture, Alimen­ta­tion et Urba­nisme (AAU), s’ap­puie sur les résul­tats d’un travail de recherche mené par une équipe de cher­cheurs et cher­cheuses de l’Ins­ti­tut des huma­ni­tés en méde­cine CHUV-UNIL. Dans ce cadre, une atten­tion parti­cu­lière a été appor­tée à la collecte de sources orales auprès de l’an­cien person­nel des abat­toirs ainsi que de plusieurs habi­tants et habi­tantes du quar­tier, témoins des acti­vi­tés de l’éta­blis­se­ment d’abat­tage. Il s’agis­sait, d’une part, de complé­ter les sources écrites par de précieux témoi­gnages et, d’autre part, d’écrire une histoire vivante et inclu­sive.

Le projet se présente, tout d’abord, sous la forme d’un parcours exté­rieur en libre accès situé sur le site des anciens abat­toirs aujourd’­hui dispa­rus. L’iti­né­raire est jalonné de neuf bornes théma­tiques qui résument les opéra­tions d’abat­tage et de trans­for­ma­tion de l’ani­mal vivant en produit carné, dans leur contexte histo­rique et social. Deuxième pilier du projet, ce site inter­net qui consti­tue, en quelque sorte, une exten­sion du parcours dans la mesure où il permet d’« aller plus loin » dans la compré­hen­sion des thèmes abor­dés. Troi­sième élément, une publi­ca­tion (n° 4 de la série Les Cahiers de l’Ouest, Info­lio) à paraître en février 2021. Enfin, un riche programme d’évé­né­ments propo­sés par l’as­so­cia­tion Archi­tec­ture, Alimen­ta­tion et Urba­nisme et de nombreux autres parte­naires cultu­rels encadre l’inau­gu­ra­tion du parcours. Il s’agit, du 2 au 4 octobre, de faire réson­ner passé et présent dans le contexte actuel de trans­for­ma­tion des habi­tudes alimen­taires.

Malley en quar­tier docu­mente ainsi l’his­toire d’un ancien site de produc­tion indus­trielle de produits carnés, parmi les plus grands du canton de Vaud et de Suisse. Par la réflexion qu’il suscite, le projet permet de déco­der les imagi­naires entou­rant cet aliment ambi­va­lent qui est de plus en plus au cœur d’enjeux éthiques, sani­taires et envi­ron­ne­men­taux. Clé de lecture de la muta­tion d’un quar­tier quali­fié de « friche », Malley en quar­tiers permet égale­ment d’ap­pré­hen­der ce secteur de l’ag­glo­mé­ra­tion lausan­noise, reliant Prilly, Renens et Lausanne, comme lieu emblé­ma­tique d’une ère indus­trielle et d’une culture popu­laire qui imprègnent, de nos jours encore, la mémoire locale.

Par une produc­tion colla­bo­ra­tive du patri­moine impliquant acteurs insti­tu­tion­nels, asso­cia­tifs et témoins oculaires, Malley en quar­tiers propose ainsi des pistes pour appré­hen­der ce « morceau de ville », autre­fois souvent jugé peu hospi­ta­lier, en raison de la présence de ses abat­toirs char­gés, ici comme ailleurs, de conno­ta­tions néga­tives. Bien­tôt, un vaste éco-quar­tier va « redé­cou­per » Malley et écrire une nouvelle page de l’his­toire de cet espace urbain inter­sti­tiel que l’équipe du projet donne à voir comme un lieu privi­lé­gié de réflexion sur l’évo­lu­tion des modèles de produc­tion et de consom­ma­tion de viande dans le monde actuel.


Équipe​

A propos

Salva­tore Bevi­lac­qua, PhD, anthro­po­logue de l’ali­men­ta­tion et du patri­moine imma­té­riel
Auteur et chef de projet, co-respon­sable scien­ti­fique :
E-mail : salva­tore.bevi­lac­qua@u­nil.ch

SC-DK - Olivier Lovey
SC-DK - Olivier Lovey

Léa Marie d’Avi­gneau, histo­rienne de l’art et de l’ar­chi­tec­ture
Colla­bo­ra­trice de projet, co-respon­sable scien­ti­fique
E-mail : lea.marie­da­vi­gneau@u­nil.ch

A propos

Alexia Cochand, histo­rienne
Colla­bo­ra­trice de projet, char­gée de recherche :
E-mail : alexia.cochand@­chuv.ch



Magda­lena Czar­to­ryjska Meier, respon­sable de la biblio­thèque de l’Ins­ti­tut des huma­ni­tés en méde­cine CHUV-UNIL

Co-auteure du projet soumis au concours Patri­moine pour tous
E-mail : magda­lena.czar­to­ryjska-meier@­chuv.ch

Elena Marti­nez, respon­sable commu­ni­ca­tion du projet
Insti­tut des huma­ni­tés en méde­cine CHUV-UNIL
E-mail : elena.marti­nez@­chuv.ch

Alba Brizzi, assis­tante de Direc­tion de l’Ins­ti­tut des huma­ni­tés en méde­cine CHUV-UNIL et Baptiste Gaspar, gestion­naire de dossiers Secré­ta­riat
E-mail: alba.briz­zi@­chuv.ch

Lorenzo Bonoli, PhD, Insti­tut des hautes études en forma­tion profes­sion­nelle IFFP
Exper­tise externe (axe forma­tion profes­sion­nelle) :
E-mail : Lorenzo.Bono­li@iffp.swiss

Un très grand merci à Roxane Fuschetto, char­gée des collec­tions de l’Ins­ti­tut des huma­ni­tés en méde­cine CHUV-UNIL, pour son aide et ses conseils.

Présentation de l’association

Archi­tec­ture, alimen­ta­tion et urba­nisme – AAU est une asso­cia­tion à but non lucra­tif née en 2019 sur la base de l’in­té­rêt de ses membres pour le bâti et l’ur­ba­nisme liés à des acti­vi­tés en rapport avec l’ali­men­ta­tion. L’AAU a pour but de docu­men­ter et resti­tuer le patri­moine cultu­rel maté­riel et imma­té­riel exis­tant, menacé ou disparu, dédié aux acti­vi­tés de produc­tion, trans­for­ma­tion et commer­cia­li­sa­tion de denrées alimen­taires en Suisse. Pour répondre à sa mission, l’AAU orga­nise des projets origi­naux de valo­ri­sa­tion patri­mo­niale, s’ap­puyant sur des travaux de recherche récents.

Nous tenons à remer­cier tout parti­cu­liè­re­ment Grégory Bieler, Maïka Garcia Casse et Caro­line Hofer pour leur enga­ge­ment dans ce projet.

Pour toute infor­ma­tion :
Asso­cia­tion Archi­tec­ture, Alimen­ta­tion et Urba­nisme – AAU
Rue des Fonte­nailles 11, 1007 Lausanne
E-mail : asso­cia­tion.aau@g­mail.com
Télé­phone : +41 77 437 44 77