Programme d'inauguration

Pour son inauguration, Malley en quartiers propose un riche éventail d'événements culturels ouverts au public les 2, 3 et 4 octobre 2020 et localisés pour la majorité dans le quartier de Malley. Le programme d’inauguration comprend les événements suivants, tous gratuits.

COVID-19 – Les organisateurs se réservent la possibilité de modifier le programme en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

2.10

Exposition organisée par Matthias Sohr, chercheur et commissaire artistique à Bureaucracy Studies. L’ancien bureau du directeur des abattoirs de Malley accueillera l’œuvre de l’artiste coréenne Mooni Perry : « And they begged repeatedly not to order them to go into the Abyss ». Bureaucracy Studies est un espace d’art contemporain situé dans l’ancien bureau du directeur des abattoirs à Malley. Fondé en 2018 par l’artiste Matthias Sohr et géré par l’association du même nom depuis 2019, Bureaucracy Studies favorise la collaboration artistique et scientifique entre les acteurs régionaux, suisses et étrangers. Bureaucracy Studies a pour but de rendre accessibles au public leurs créations et productions.

Dans son travail, Mooni Perry s'intéresse à l'intersectionnalité de différents types de discriminations culturelles. Ces dernières années, elle s'est concentrée sur le mouvement féministe en Asie et les discours sur le véganisme dans un contexte féministe. Depuis 2020, elle prépare un nouveau projet sur la métaphore de la contamination dans différents contextes sociaux. Elle produit principalement des oeuvres vidéos et des installations et est basée à Berlin et Séoul.

Dates : vendredi 2 octobre 2020, 17h00 à 21h00 ; samedi 3 et dimanche 4 octobre, 10h00 à 19h00

Lieu : Bureaucracy Studies, Av. du Chablais 18, 1008 Prilly

Organisation: Organisé en partenariat avec Bureaucracy Studies.

Accès à l’événement : gratuit, inscription sur place

Limite physique et symbolique séparant la vie de la mort de l’animal, le portail d’entrée des abattoirs de Malley et la sculpture de Pierre Blanc (1945) sont le théâtre d’une performance imaginée par le duo Berclaz de Sierre et de Vincent Barras.

« Le corps de l’animal dépecé, on va lui restituer son âme, voir de ses propres yeux, voir en dedans de soi comme l’âme et le corps des animaux, l’âme et le corps de ceux qui les mangent sont tripartites (tête, thorax, abdomen) l’âme dedans, le corps enveloppe on va parler de l'animal, abattre un dur labeur le corps de l’animal dépecé, on va lui restituer son âme », prophétisent, énigmatiques, les deux performers.

Historien de la médecine et poète sonore.

Date : 2 octobre 2020, 18h00

Lieu : Entrée des abattoirs, sculpture de Pierre Blanc (en face de la Brasserie des abattoirs), av. du Chablais 18, 1008 Prilly

Organisation: Organisé en partenariat avec l’Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL

Accès à l’événement : gratuit, sur inscription obligatoire en communiquant nom, prénom, adresse et n° de téléphone à : ihm@chuv.ch - places limitées.

Malley, quartier autrefois ouvrier où se croisaient à l’aube le « peuple des abattoirs » et la « faune » des noctambules au Café des Bouchers ou à la Brasserie des Abattoirs, est célébré en musique sous les arches du pont du Galicien, à la La Galicienne.

Pour s’amuser dans l’esprit, revisité, des bals populaires d’autrefois qui ont inspiré Boris Vian, Bourvil et d’autres chanteurs.

Annulé en raison de la météo

Chant : Nadine Mayoraz

Accordéon : Yves Moulin

Contrebasse : Gérald Perera

Guitare : Pierre Gilardoni

Batterie : Marc-Olivier Savoy

https://mayoraznadine.wixsite.com/emileetginette

Date : 2 octobre 2020, dès 20h00

Lieu : La Galicienne, Chemin du Viaduc, 1008 Prilly

Organisation : Organisé en partenariat avec l’Association I Lake Lausanne et La Galicienne.

Accès à l’événement : gratuit, inscription sur place (notamment possible avec l'application SocialPass).

N'a lieu qu'en cas de beau temps. Annulé en raison de la météo

3.10

Exposition organisée par Matthias Sohr, chercheur et commissaire artistique à Bureaucracy Studies. L’ancien bureau du directeur des abattoirs de Malley accueillera l’œuvre de l’artiste coréenne Mooni Perry : « And they begged repeatedly not to order them to go into the Abyss ». Bureaucracy Studies est un espace d’art contemporain situé dans l’ancien bureau du directeur des abattoirs à Malley. Fondé en 2018 par l’artiste Matthias Sohr et géré par l’association du même nom depuis 2019, Bureaucracy Studies favorise la collaboration artistique et scientifique entre les acteurs régionaux, suisses et étrangers. Bureaucracy Studies a pour but de rendre accessibles au public leurs créations et productions.

Dans son travail, Mooni Perry s'intéresse à l'intersectionnalité de différents types de discriminations culturelles. Ces dernières années, elle s'est concentrée sur le mouvement féministe en Asie et les discours sur le véganisme dans un contexte féministe. Depuis 2020, elle prépare un nouveau projet sur la métaphore de la contamination dans différents contextes sociaux. Elle produit principalement des oeuvres vidéos et des installations et est basée à Berlin et Séoul.

Dates : vendredi 2 octobre 2020, 17h00 à 21h00 ; samedi 3 et dimanche 4 octobre, 10h00 à 19h00

Lieu : Bureaucracy Studies, Av. du Chablais 18, 1008 Prilly

Organisation: Organisé en partenariat avec Bureaucracy Studies.

Accès à l’événement : gratuit, inscription sur place

Le public est invité à découvrir une biodiversité animale et végétale insoupçonnée au cœur de la friche, en constante évolution, de Malley. Une sortie de bonne heure est proposée sur ce terrain anciennement exploité pour y découvrir sa diversité animale. Quelle est-elle et d’où vient-elle ? Guidé-e-s par l’ornithologue Jérémy Gremion il sera possible de découvrir les oiseaux qui fréquentent cette friche.

A prendre avec soi : vêtements adaptés aux conditions météorologiques et, si possible, une paire de jumelles.

Jérémy Gremion a suivi études de biologie à l’Université de Lausanne et effectué son projet de Master en Éthiopie sur l’impact de l’agriculture sur l’aire d’hivernage du Bruant ortolan. Il travaille actuellement pour le Groupe Ornithologique du Bassin Genevois en tant que chef de projet. Il collabore également avec la Station Ornithologique Suisse pour laquelle il effectue différentes collectes de données allant de simples recensements au baguage des oiseaux migrateurs.

Date : 3 octobre 2020, 07h15,

Durée: environ une heure

Lieu: entrée du TKM - Théâtre Kléber-Méleau, ch. de l’Usine à Gaz 9, 1020 Renens

Organisation: Organisé en partenariat avec le collectif Sauvageons en ville et le Musée et jardins botaniques cantonaux de Lausanne.

Accès à l’événement : gratuit, inscription sur place - places limitées.

Les substituts végétaux imitant le goût et la texture de la viande sont en plein essor. Comment et avec quoi ces substituts sont-ils élaborés ? Sont-ils durables et nutritionnellement irréprochables ? Quels enjeux économiques les sous-tendent ? Pourquoi le goût et la forme de la viande restent si présents ?

Modérateur : Timothée Brütsch, biologiste, médiateur scientifique UNIL

Wolfram Brück, professeur et chercheur à l’institut Technologies du vivant de la HES-SO Valais-Wallis, impliqué dans le projet européen Smart Protein. Il a étudié la microbiologie à la St. Cloud State University du Minnesota, aux États-Unis, avant de poursuivre un M.Sc. en microbiologie médicale et moléculaire à l'Université de Manchester, Royaume-Uni. En 2003, il a terminé son doctorat à l'Université de Reading, au Royaume-Uni, sur l'influence des peptides de lait prébiotiques sur la santé des nourrissons. Tout au long de sa carrière professionnelle, Wolfram Brück a développé une forte perspective internationale en microbiologie et biotechnologie alimentaires et de la santé à travers des postes universitaires et industriels au Danemark, aux États-Unis, en Irlande, au Royaume-Uni et en Suisse. Ses domaines d'intérêt sont la santé intestinale, la microbiologie alimentaire, les protéines alternatives et les ingrédients à valeur ajoutée issus des déchets de transformation alimentaire

Jérémie Forney, anthropologue, est professeur assistant à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel. Ses activités de recherche et d’enseignement se concentrent sur les enjeux sociaux et environnementaux liés aux systèmes agricoles et alimentaires contemporains. Après une thèse réalisée à l’Université de Neuchâtel, il a réalisé diverses recherches en Suisse et en Nouvelle-Zélande

Corinne Kehl, diététicienne, maître d’enseignement HES, Haute Ecole de santé de Genève, au sein de la filière Nutrition et diététique. Ses enseignements portent sur les modes alimentaires, le véganisme et le végétarisme. Elle a participé à l’élaboration du rapport de la Commission Fédérale de la Nutrition: Régimes végétaliens: analyse des avantages et des inconvénients sur le plan nutritionnel et pour la santé (2018), et à diverses interventions dans les média sur les substituts de viande

Christian Nils Schwab, chef de service, Integrative Food and Nutrition Center, EPFL. Il a établi l’essentiel de sa carrière dans de grandes multinationales, comme chef de zone, responsable de Business Development, ou de marketing et vente, mais également comme entrepreneur et propriétaire d’une petite entreprise. Durant son parcours professionnel, Christian a acquis de l’expérience dans différentes entreprises et industries, tant dans les marchés industriels que de grande consommation, dans des économies émergentes et matures, opérant dans 7 pays sur 4 continents. Aujourd’hui responsable du Integrative Food & Nutrition Centre de l’EPFL, Christian Schwab a pour mission de faciliter le transfert des sciences et technologies développées par cette institution dans le monde extérieur, afin de maximiser l’impact sociétal et environnemental positif de l’école sur les défis majeurs et complexes liés à l’alimentation mondiale.

Date : 3 octobre 2020, 11h00

Durée : 1 heure

Lieu : Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL, Av. de Provence 82, 1007 Lausanne

Organisation: Organisé en partenariat avec l’Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL.

Accès à l’événement: gratuit, inscription obligatoire à : ihm@chuv.ch - Places limitées

Avec l’arrivée des techniques de conservation par le froid et la congélation à la fin du 19e siècle, la viande, aliment périssable dont la consommation rapide posait problème, est devenu un aliment consommable à la carte, dont les pièces « nobles », qui représentent une infime partie de la bête, peuvent être vendues de manière quasi illimitée.. Résultat : depuis 1950, la consommation de produits carnés par personne a doublé en Suisse, mais elle est devenue beaucoup moins variée. Seuls les deux-tiers d'un animal abattu aujourd’hui sur sol helvétique sont réellement consommés.

Dans l’idée que l’expérience de la découpe d’un animal et l’apprentissage de la diversité des morceaux existants peut amener les « mangeurs de viande » à prendre conscience de leurs propres habitudes de consommation, douze participant-e-s initiés par le chef, historien et gastronome Philippe Ligron, responsable de la Food Experience à l’Alimentarium et de l’émission culinaire matinale quotidienne « Bille en tête » sur RTS1, apprennent à reconnaître et à découper plusieurs parties d’un porc, à fabriquer eux-mêmes des morceaux prêts à cuisiner et ont ensuite la possibilité de repartir avec ceux-ci. Matériel : fourni sur place.

Cuisinier de formation, Philippe a un parcours international en France, en Allemagne, mais aussi au Liban, au Cambodge, au Japon, à Madagascar et en Ethiopie. Il a complété ses recherches par de nombreuses formations supérieures en arts culinaires, cuisine mais aussi en pédagogie. Philippe Ligron aime explorer par ses nombreuses activités annexes, comme par exemple son expérience théâtrale avec un nouveau spectacle en cours d’écriture. Il propose aussi régulièrement des repas didactiques où les convives sont invités à voyager dans le passé au travers de repas historiques. A son actif : repas du Siècle des lumières, mais aussi de la Renaissance à 450 mètres sous terre, banquets médiévaux ou encore fameuses orgies romaines dans les arènes d’Avenches ! Il a même créé son propre ketchup avec son fils Félix. L’idée de ce projet un peu fou mais qui rencontre un vif succès, c’est d’éviter que des producteurs se voient refuser leurs magnifiques tomates pour des raisons de mauvais calibrage ! Parrain de l’association Down for up !, Philippe Ligron soutient depuis 18 ans diverses causes humanitaires comme celle des enfants des rues à travers le monde en participant à la création de centre de formation dans des pays en voie de développement ou en soutenant des associations qui aident des enfants qui en ont besoin.

Date : 3 octobre 2020, 14h00

Lieu : École Technique – École des Métiers de Lausanne, rue de Sébeillon 12, 1004 Lausanne

Organisation: Organisé en partenariat avec Alimentarium, Happymeat, ETML Ecole Technique - Ecole des Métiers de Lausanne et dans le cadre de Lausanne à table.

Accès à l'événement : gratuit, inscription obligatoire par e-mail à: event@alimentarium.org - places limitées - COMPLET

Quels sont les nouveaux modèles d’abattoir développés aujourd’hui en Suisse et en quoi répondent-ils aux nouvelles exigences en termes de bien-être animal ? Le concept d’abattoir centralisé est-il dépassé par l’entrée en vigueur - 1er juillet 2020 - de la nouvelle directive fédérale autorisant l’abattage à la ferme ?

Modérateur: Matthieu Jaccard, architecte et historien de l’art indépendant


Charles-Bernard Boley, agriculteur-éleveur, coordinateur du projet de nouvel abattoir de Rolle et environs. Membre du comité et président de la coopérative d’abattage de Rolle dont il est coopérateur depuis sa création en 1997. Il promeut depuis 40 ans la vente directe du bétail à la ferme, et se tient en permanence informé sur la politique agricole et la place de l’agriculture dans notre société. Il est membre depuis 25 ans du syndicat agricole dont il est président national depuis une dizaine d’années. Fortement engagé dans le dépôt de l’initiative fédérale « pour la souveraineté alimentaire » rejetée par le peuple en 2018, il a été un protagoniste clé des actions de blocage de la Migros et de la Coop dans les années 2000, à l’époque de la vache folle et de la fièvre aphteuse en Angleterre qui ont déstabilisé la filière carnée en Suisse.

Catherine Santoru, membre de la Coalition animaliste. Fondatrice et co-présidente de la Coalition animaliste (COA). Elle occupe plusieurs postes de cadre dans les secteurs privé et public, principalement dans la formation, la communication et le management. En 2014, elle s’engage activement au sein du mouvement de libération animale et opte pour un mode de vie végane. Fondatrice en 2017 du mouvement Facebook « Oui à la cohabitation, non à l’exploitation », devenu le mouvement OCOHA - Oui à la cohabitation. En 2018, elle réunit des organisations, des millitant-e-s et des politicien-ne-s romand-e-s à orientation antispéciste afin de faire avancer la cause animale sur la scène institutionnelle et politique. Cette alliance donnera naissance à la Coalition animaliste (COA) en 2019, association à but non lucratif qu’elle pilote bénévolement. La COA a pour mission de contribuer à l’émergence d’une société suisse libérée de l'exploitation animale et cohabitant plus justement avec les animaux sentients. L'association s’oppose à la construction de tout nouvel abattoir en Suisse romande.

Le Dr Patrice Francfort a été médecin vétérinaire aux abattoirs de Malley. Il a obtenu son diplôme de médecin-vétérinaire au Tierspital de Berne et possède un Doctorat en pharmacologie. Après 12 ans de pratique rurale à la Vallée de Joux, il poursuit sa carrière en tant que vétérinaire municipal de la ville de Lausanne. Il a exercé ses activités et enseigné dans différentes institutions, dont l’école hôtelière de Lausanne, l’école professionnelle pour les apprentis bouchers, le service d’hygiène de Lausanne, le service vétérinaire cantonal dans le cadre de la formation des contrôleurs des viandes, et dans le cadre d'une association chargée de la formation des transporteurs de bétail et du personnel d’abattoir.

Il a travaillé durant plus de 10 ans pour le centre de formation des bouchers, ABZ à Spiez en tant que conseiller : visite de boucheries pour enseigner et contrôler l’hygiène générale, le respect de la législation, dont l’étiquetage, et commenter les résultats des analyses de produits.

  • Il a été également vétérinaire officiel pour les contrôles d’exploitations agricoles, appelés « contrôles bleus ».
  • Date : 3 octobre 2020, 16h00

    Durée : 1 heure

    Lieu : Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL, Av. de Provence 82, 1007 Lausanne

    Organisation: Organisé en partenariat avec l’Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL.

    Accès à l'événement : gratuit, inscription obligatoire à : ihm@chuv.ch - places limitées

    Une proposition de Maria da Silva, metteure en scène, et Nicolas Dutour, architecte paysagiste, née d’une recherche hors-les-murs et in situ, menée dans le cadre de la Mission Recherche de La Manufacture-Haute école des arts de la scène/HES-SO, en partenariat avec le TKM et la ville de Renens. Dans le cadre de leur projet de recherche Théâtre et Paysage, les auteur-e-s invitent le public à une veillée collective pour « réveiller l'esprit des lieux » et « vivre l’expérience d’une nuit sur la friche d’aujourd’hui ».

    A prendre avec soi : masque, veste imperméable, habits chauds, une tente, sac de couchage, chaussures de marche, lampe frontale, smartphone et casque audio, thermos de boisson chaude. N'oublions pas que nous allons passer plus de 12h en extérieur !

    Annulation en cas de pluie. Les personnes inscrites seront personnellement contactées et informées le samedi 3 octobre au matin.

    Après des études en Lettres et Sciences sociales, Maria Da Silva se forme en dramaturgie et médiation culturelle. Elle collabore depuis plus de dix ans à diverses créations de théâtre comme assistante et dramaturge tout en menant en parallèle des activités pédagogiques. Elle se forme en mise en scène à la Manufacture auprès de Robert Cantarella, François Gremaud, Marie-José Malis, Das Plateau, Julien Fisera, Christian Geoffroy-Schlitter, Laurent Berger, Jetse Batelaan, Philippe Quesne et Bruno Meyssat. Elle y développe plusieurs propositions qui partent d’une enquête du réel pour aboutir à une écriture de plateau. Son travail de mémoire sonde le souvenir des spectateurs, et son spectacle de sortie The Show (must) goes on, d’après Lanterna Magica de Bergman, expérimente une mise en scène des formes de la mémoire. Lors des Rencontres du théâtre suisse 2017, elle intégre le Forum des jeunes professionnels des arts de la scène. En 2018, elle suit un stage d'observation auprès de Tiago Rodrigues à Lisbonne, puis participe aux Rencontres internationales de la mise en scène avec Jean-Yves Ruf à Paris. En juin 2019, elle met en scène Tout à Verlan au Théâtre du Grütli à Genève. Un spectacle pluridisciplinaire tout public sur les renversements de genre. Sa pratique artistique traduit son goût pour la transformation du réel, le mélange de styles et de genres.

    Nicolas Dutour se forme tout d’abord aux arts interdisciplinaires au Canada, puis obtient le titre d’architecte-paysagiste HES à Genève. Depuis 2015, il cible sa pratique dans la conception et le développement de projets d’espace public en indépendant, puis comme collaborateur à la Ville de Pully. En parallèle, il s’engage dans la coordination et la conception de projets participatifs auprès du Bureau Urbz et au sein de l’association les Pionnières (programmation urbaine et ateliers de co- construction). Depuis 2017, il participe aux activités de l’école du tiers lieux organisées à la Manifaturre Knos à Lecce et au Vallon à Lausanne. Lors de ces rencontres, les habitants, acteurs locaux et aménagistes se réunissent, pour échanger, intervenir collectivement sur des tiers lieux (friches, parking, usines désaffectées..). Un processus axé sur l’action et l’indécision, le geste collectif, la recherche d’une pratique du territoire plus intuitive.

    Date: 3 octobre 2020, 17h

    Durée: jusqu’à 7h du matin le 4 octobre

    Lieu: Entrée des abattoirs, sculpture de Pierre Blanc (en face de la Brasserie des abattoirs), av. du Chablais 18, 1008 Prilly

    Organisation: Organisé en partenariat avec la Manufacture-Haute École des Arts de la Scène.

    Accès à l’événement: gratuit, sur inscription à circuits.vivants@gmail.com - places limitées.

    Metzger & Bauer, mythique groupe biennois fondé en 2008, vernit son 3e LP "Crocodile de Jungle" à Malley, dans le quartier des anciens abattoirs de Lausanne.

    Date : 3 octobre 2020, dès 20h.

    Lieu : La Galicienne, ch. du Viaduc, 1008 Prilly

    Organisation : Organisé en partenariat avec l’Association I Lake Lausanne et La Galicienne.

    Accès à l'événement : gratuit, inscription sur place (notamment possible avec l'application SocialPass)

    4.10

    Exposition organisée par Matthias Sohr, chercheur et commissaire artistique à Bureaucracy Studies. L’ancien bureau du directeur des abattoirs de Malley accueillera l’œuvre de l’artiste coréenne Mooni Perry : « And they begged repeatedly not to order them to go into the Abyss ». Bureaucracy Studies est un espace d’art contemporain situé dans l’ancien bureau du directeur des abattoirs à Malley. Fondé en 2018 par l’artiste Matthias Sohr et géré par l’association du même nom depuis 2019, Bureaucracy Studies favorise la collaboration artistique et scientifique entre les acteurs régionaux, suisses et étrangers. Bureaucracy Studies a pour but de rendre accessibles au public leurs créations et productions.

    Dans son travail, Mooni Perry s'intéresse à l'intersectionnalité de différents types de discriminations culturelles. Ces dernières années, elle s'est concentrée sur le mouvement féministe en Asie et les discours sur le véganisme dans un contexte féministe. Depuis 2020, elle prépare un nouveau projet sur la métaphore de la contamination dans différents contextes sociaux. Elle produit principalement des oeuvres vidéos et des installations et est basée à Berlin et Séoul.

    Dates : vendredi 2 octobre 2020, 17h00 à 21h00 ; samedi 3 et dimanche 4 octobre, 10h00 à 19h00

    Lieu : Bureaucracy Studies, Av. du Chablais 18, 1008 Prilly

    Organisation: Organisé en partenariat avec Bureaucracy Studies.

    Accès à l’événement : gratuit, inscription sur place

    Projection des films documentaires « Le panier à viande », de Jacqueline Veuve et Yves Yersin (1966) et « Entrée du personnel » de Manuela Frésil (2011), ce dernier suivi d’une discussion avec Pia Shazar (membre de l'Association PEA - Pour l'Egalité Animale) et Isabelle Zinn (sociologue du travail et chercheure).

    Le panier à viande: « Tout est bon dans le cochon », le proverbe semble trouver son illustration parfaite dans ce court-métrage de Jacqueline Veuve et Yves Yersin (1966) documentant un jour de « bouchoyage » à la ferme du Désert, à Lausanne. A cette occasion, l’un des derniers « tzacaion », ou boucher ambulant, du canton vient tuer le cochon avec ses propres ustensiles. Projection d’une copie issue des collections de la Cinémathèque suisse.

    Entrée du personnel: Entrée du personnel a été réalisé à partir de récits de vie de salariés et de scènes tournées dans de grands abattoirs industriels, sous la surveillance de leurs gérants.

    Attention: certaines images peuvent heurter les sensibilités!

    Pia Shazar est militante antispéciste et présidente de l'association PEA - Pour l'Egalité Animale. Après des études en sciences politiques, et des expériences dans le travail social, elle a décidé de se consacrer à la lutte contre l'exploitation animale. Elle a notamment travaillé à la publication d'enquêtes en abattoir en Suisse romande et coordonne une campagne internationale contre le spécisme.

    Isabelle Zinn est sociologue du travail. Elle a mené une enquête ethnographique sur le métier de la boucherie en Suisse. Elle est chercheure à la HETSL - Haute école de travail social et de la santé Lausanne et à l'Université de Constance en Allemagne.

    Date: 4 octobre 2020, 10h00

    Lieu: Cinétoile, Centre Malley Lumières - Prilly, Chemin du Viaduc 1, 1008 Lausanne

    Durée: 2h

    Organisation: Organisé en partenariat avec Cine Qua Non SA et, pour la projection de "Le panier à viande", La Cinémathèque Suisse, dans le cadre de Lausanne à table.

    Accès à l’événement: gratuit, inscription obligatoire par e-mail en communiquant nom, prénom, adresse et n° de téléphone à : events.aau@bluewin.ch - places limitées. Dès 16 ans. Port du masque obligatoire.

    Historien internationalement reconnu pour ses recherches sur l’héraldique, les couleurs, les animaux et les symboles, Michel Pastoureau a publié plusieurs ouvrages sur le cochon, notamment « Le cochon : histoire d'un cousin mal aimé » (2009). Il y retrace l’histoire de la relation compliquée qu’entretient l’homme avec cet animal, connu pourtant pour être biologiquement le plus proche des humains. Selon lui, ce serait cette proximité physiologique même qui expliquerait les nombreux interdits alimentaires autour du porc : en manger, ce serait presque faire preuve de cannibalisme.

    Historien médiéviste né en 1947, Michel Pastoureau est diplômé de l'École des chartes où il a soutenu une thèse de doctorat (1972) sur le bestiaire héraldique au Moyen Âge. Il est historien, archiviste paléographe et directeur d'études à l'École pratique des hautes études (EPHE), à la Sorbonne, où il occupe depuis 1983 la chaire d'histoire de la symbolique occidentale. Il a publié une quarantaine d'ouvrages consacrés à l'histoire des couleurs, des animaux et des symboles. Ses premiers travaux portaient sur l'histoire des emblèmes et les domaines qui s'y rattachent : héraldique, sigillographie et numismatique. Il a été élu le 28 avril 2006 correspondant français de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

    Il est membre de l'Académie internationale d'héraldique et vice-président de la Société française d'héraldique. Il a reçu le 16 septembre 2007 le Prix national du livre médiéval : Provins patrimoine mondial, pour son livre L'Ours, histoire d'un roi déchu.

    Date : dimanche 4 octobre 2020, 14h00

    Lieu : TKM - Théâtre Kléber-Méleau, chemin de l'Usine à gaz 9, 1020 Renens

    Organisation: Organisé en partenariat avec Club 44, l'Institut des humanités en médecine CHUV-UNIL et le TKM -Théâtre Kléber-Méleau dans le cadre de Lausanne à table.

    Accès à l’événement : gratuit, inscription obligatoire à : billetterie@tkm.ch - places limitées.

    Salvatore Bevilacqua, Léa Marie d'Avigneau et Alexia Cochand, les chercheurs et organisateurs du projet, proposent une visite commentée de l'exposition "Malley en quartiers".

    Date: 04 octobre 2020, 16h00

    Durée: 1h30 le dimanche

    Lieu : Première borne du parcours, passage sous-voie halte CFF Prilly-Malley

    Accès à l'événement : gratuit, inscription obligatoire à : events.aau@bluewin.ch